Pour les élèves de troisième comme pour leurs parents, lorsque l’étape du collège est terminée, il faut commencer à se demander quelle voie est la plus appropriée et si le jeune a des difficultés ou s’il souhaite s’orienter vers une filière spécifique c’est bien à ce moment qu’il est possible d’émettre un choix décisif.

Quels sont les choix après la troisième ?

Même si jusqu’ici les élèves étaient tous sans exception dans une voie commune, à la fin de la troisième il est possible de s’orienter de différentes manières soit en accédant à un cursus général via une seconde d’enseignement général ou d’opter pour une seconde professionnelle ou un CAP ou un apprentissage. En fonction des attirances et des résultats scolaires de l’élève, il peut affiner son choix et trouver un établissement qui dispense des spécialités qu’il affectionne.

La filière agroalimentaire, une filière qui recrute

Le secteur agroalimentaire est très divers, il comprend de nombreuses activités liées à l’industrie alimentaire et à la production comme les éleveurs et les cultivateurs jusqu’à la distribution de produits finis avec les commerces de gros et de détails. Cette filière riche et variée possède de nombreux débouchés tels qu’évoqués précédemment néanmoins, certaines spécialités du secteur agroalimentaire manquent cruellement de main d’oeuvre et de personnel qualifié, c’est le cas avec le métier de boucher. Les jeunes souhaitant bénéficier d’un emploi rapidement n’ont aucun souci à se faire avec ce métier qui permet de travailler à son compte ou en grande surface. La formation boucher est accessible dès la troisième afin de préparer au CAP boucher qui s’effectuera tantôt au centre formation et tantôt en entreprise et se déroulera pendant trois ans. Le CFA de Vitré propose aux jeunes une formation en alternance en immersion totale avec le concours de formateurs expérimentés qui guideront les élèves et leur feront passer des épreuves tout au long de la formation qui rentreront en ligne de compte pour la validation du CAP boucher.