Tous les amateurs de camping-car vous le diront, une fois sur la route, le réseau fait des siennes. Même en 3G/4G, il n’est parfois pas possible de regarder une vidéo sur YouTube en basse résolution. Pour y remédier, s’équiper d’un amplificateur mobile pour voiture reste la meilleure solution.

Le fonctionnement de l’amplificateur mobile

Le fonctionnement d’un amplificateur mobile pour voiture est très simple. En effet, il capte les ondes électromagnétiques de l’antenne-relais la plus proche, les amplifie et vous fait profiter d’un signal plus puissant. Par conséquent, si votre téléphone n’affiche aucune barre réseau, il pourra désormais profiter d’une couverture réseau plus stable et plus forte.

Pour pouvoir capturer le faible signal, l’amplificateur a besoin d’une antenne réceptrice. Cette dernière devra être installée sur le toit de votre camping-car, ce qui permettra de mieux réceptionner les ondes. Grâce à un câble, le signal de mauvaise qualité de l’opérateur est envoyé au répéteur GSM. Celui-ci a été spécialement conçu pour améliorer le signal et vous le restituer de manière optimale. 

Une fois que c’est fait, votre antenne interne prendra le relais en diffusant le signal de qualité. Ainsi, votre smartphone pourra facilement se connecter au réseau GSM (pour les appels) et à la 3G/4G (pour internet).

Quels réglages effectués sur votre répéteur GSM ?

L’amplificateur de réseau mobile pour les véhicules est autonome, par conséquent, aucun réglage n’est nécessaire. 24 heures/24 et 7 jours/7, il continuera de fonctionner, ce qui vous permettra de vous connecter librement, comme si vous étiez à la maison. Une fois que vous l’aurez mis sous tension, il commencera à améliorer le signal de votre opérateur au bout de 10 secondes environ.

À noter que le répéteur GSM permet aussi bien d’émettre des données que les recevoir, ce qui est pratique pour ne pas être coupé du monde durant vos vacances. Et sa puissance s’ajuste automatiquement en fonction de vos besoins. Par ailleurs, il est conçu pour réduire au maximum les interférences avec d’autres types de matériel.