À son lancement en mai 2016, SAP Anywhere exprimait de grandes promesses lorsque l’éditeur annonçait son apport important pour répondre aux attentes des entreprises de petite taille opérant sur le marché en ligne. Malheureusement, quelques mois après, cette solution cloud rencontre des problèmes récurrents. Actuellement, SAP retire doucement son produit du marché, et ce, deux ans après sa sortie. Pourquoi ?

Démarrage difficile

Il faut dire que le lancement au sens propre de SAP Anywhere a été difficile. Bien qu’une équipe d’ingénieurs de chez SAP soient intervenus dans certaines entreprises, celles-ci n’ont même pas réussi à démarrer le logiciel. On peut citer le cas de Micropower Battery Company qui envisageait d’utiliser SAP Anywhere pour son site microbattery.com en 2017.

D’après son PDG Jeff Becker, SAP Anywhere présentait des lacunes à mesure qu’une équipe chargée de la partie e-commerce de Micropower a été mise en place. De plus, des éléments basiques tels que l’affichage des produits connexes étaient absents, sans parler des soucis au niveau de la page de paiement.

Investissement lourd pour les PME

Toujours d’après Jeff Becker, SAP Anywhere présente un coût d’utilisation plus élevé que les solutions cloud concurrentes proposant les mêmes fonctionnalités e-commerce pour les PME. Il compliquait également le maintien des méthodes déjà appliquées pour la génération de revenus.

Simple extension des produits SAP

Un nouveau problème constaté avec SAP Anywhere est le fait que SAP n’a jamais apporté d’explications sur le vrai rôle de cette solution cloud. Pourtant, actuellement, il est clair que SAP Anywhere est une extension des autres produits de l’éditeur.

Aucun résultat malgré ses promesses

Malgré une importante campagne de recrutement chez SAP afin de diversifier les idées pour la conception de ses différents produits, SAP n’a jamais pu lancer SAP Anywhere comme il l’espérait. En effet, l’éditeur considère toujours que cette solution cloud est une innovation dans le domaine, mais qu’elle n’a juste pas réussi à conquérir le marché. En résumé, on peut sous-entendre que les problèmes techniques accompagnés d’une stratégie marketing floue constituaient les raisons de cet échec.