Même les grands éditeurs des meilleur antivirus peuvent être victimes d’une faille de sécurité. En effet, les spécialistes d’enSilon ont pu mettre à jour une vulnérabilité au niveau des antivirus AVG, Kaspersky et McAfee.

 

AVG, Kaspersky et McAfee, une faille découverte

AVG a été le premier antivirus à se faire analysée par enSilo. Les chercheurs de cette dernière ont pu constater qu’un hacker pouvait réécrire l’espace de la mémoire via un logiciel malveillant. En poursuivant leur étude, les chercheurs ont aussi découvert une faille sur deux autres antivirus de grande réputation : Kaspersky (Total Security 2015) et McAfee (VirusScan Enterprise 8.8). Cette faille était la même que celle constatée sur AVG.

 

Des correctifs immédiatement proposés

Dès que AVG a été mis au courant de la situation, l’éditeur a aussitôt proposé un correctif adapté. De la même manière, pour protéger les millions d’utilisateurs de Kasperskyet de McAfee (voir l’avis McAfee), les deux éditeurs ont conçu un correctif applicable à partir d’une mise à jour.