Depuis le début d’année, les entreprises doivent offrir une complémentaire santé à leurs salariés.

Qui sont les salariés concernés ?

La couverture par complémentaire santé devient obligatoire pour :

  • Les salariés du secteur privé (sauf les travailleurs indépendants).
  • Les salariés du CDD ayant signé un contrat supérieur à 1 mois.
  • Les salariés en intérim rattachés à une entreprise de travail temporaire.

Quelles sont les couvertures ?

La loi contraint les entreprises à fournir un panier de soins minimal à leurs salariés :

  • Ticket modérateur concernant les interventions remboursables par le régime général.
  • L’ensemble du forfait journalier hospitalier.
  • Les soins dentaires.
  • Les frais d’optique.

La loi n’impose pas une couverture pour la famille du salarié. Mais le salarié peut demander une extension de garantie qui couvre celle-ci.

Quel est le tarif de la couverture ?

En général, la complémentaire santé entreprise coûte 12 à 30 euros/mois. L’entreprise prend en charge 50% des frais, soit 6 à 15 euros.

Est-il possible de souscrire à une assurance complémentaire ?

La complémentaire obligatoire ne propose qu’une couverture basique. Le salarié peut alors souscrire à une surcomplémentaire s’il en a besoin. Le coût d’une surcomplémentaire peut aller de 15 à 100 euros/mois.

La mutuelle entreprise est-elle obligatoire ?

Le salarié peut refuser la souscription quand :

  • Le contrat a été signé unilatéralement par l’employeur.
  • Le salarié est déjà couvert par la couverture obligatoire de son conjoint.
  • Le salarié a plusieurs employeurs.
  • Le salarié travaille à temps partiel et le montant de la cotisation est supérieur à 10% de son salaire.
  • Le salarié bénéficie d’une CMU-C ou d’un ACS.

Que faire de l’ancienne mutuelle ?

La mutuelle individuelle ne peut pas être conservée. Mais, la résiliation doit se faire par soi-même puisqu’elle n’est pas automatique.

Peut-on améliorer la couverture ?

Il est tout à fait possible d’améliorer la couverture si cela ne suffit pas. On peut alors :

  • Demander des garanties supplémentaires auprès de la meilleure mutuelle entreprise.
  • Opter pour une surcomplémentaire individuelle.
  • Souscrire à une mutuelle individuelle si on figure dans les cas de dispense.

Comment choisir le contrat ?

La règle de base est d’analyser les dépenses et les besoins. Ensuite, il faut faire un comparatif de mutuelles pour savoir les offres disponibles, et choisir l’offre qui convient le mieux.