Certaines pièces de votre quotidien ont été conçues selon un mode opératoire spécifique, mais il est souvent méconnu. Cette fabrication permet d’utiliser une technique novatrice à savoir la Construction Laser Additive Directe qui nécessite une formation spécifique.

Plusieurs secteurs sont compatibles avec le procédé CLAD

Avec la fabrication additive, il est possible d’obtenir plusieurs couches de matière. Ces dernières sont ainsi empilées selon un mode opératoire très spécifique puisque le but premier consiste à jouir de pièces à la fois techniques et fonctionnelles. Par exemple, les professionnels sont capables de travailler dans divers univers comme l’aéronautique, la mécanique

Une technologie de pointe nécessite un logiciel spécifique

Ils sont ainsi en mesure d’obtenir des pièces précises comme un mélangeur air chaud/froid ou encore un démonstrateur de ferrure. Cette fabrication additive fait partie intégrante des innovations qui jonchent le monde de la technologie puisqu’il est nécessaire d’utiliser des lasers fibrés de 200 W à 6 kW ou des logiciels de FAO, et même des machines CLAD.

Une formation pour maîtriser cette fabrication additive

Bien sûr, afin de maîtriser cette technicité, il est impératif de suivre une formation. Cette dernière peut porter sur différents thèmes, mais dans la plupart des cas, vous aurez le loisir de vous familiariser avec la fabrication additive et les procédés proposés pour obtenir des matériaux robustes et confortes aux attentes. Généralement, la durée n’est pas la même en fonction des modules, elle dépend essentiellement des thèmes, de la complexité… Il est donc judicieux de se renseigner au préalable puisqu'elle peut durer plusieurs jours.